Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aacce
  • : Informations sur les activités de l'Association des Amis de la CCE (Commission centrale de l'enfance)
  • Contact

AGENDA

 

_______

Samedi 23 Janvier 2016 à 15h
Assemblée Générale annuelle de l'AACCE
14 rue de Paradis Paris 10ème
Entrée Libre
__________
Dimanche 31 janvier 2016 à partir de 13h
21ème "Brunch Witz"
Cercle Bernard Lazare
21 rue Saint-Claude 75003 Paris
inscriptions indispensables
________________
Samedi 6 février 2016 de 14h à 18h
à la Mairie du 3ème Arrondissement
Le RAJEL organise une rencontre sur le thème
Laïcité, Lutte contre le repli identitaire
et ouverture à l'autre
 
 
 

 

Recherche

4 décembre 2006 1 04 /12 /décembre /2006 14:47

-         2 pieds de veau dont on fait retirer l’os médian.

 -         Les cuire dans de l’eau avec : sel + grains de poivre + laurier + thym + un oignon + ail, pendant 2 heures à 2 heures ½ en casserole normale ou une heure en autocuiseur.

 -         Sortir la chair par petite quantité et la débarrasser des os. La hacher menu sur une planche à découper avec un hachoir à main  (avec un robot on obtient une infâme bouillie : nos grand-mères savaient ce qu’elles faisaient, et de toute manière elles ne connaissaient pas le robot…)

 -         Mettre ce hachis dans un plat creux.

 -         Passer le jus au chinois et en rajouter dans le plat de façon à bien mélanger le hachis. Le niveau du liquide ne doit pas dépasser de beaucoup la hauteur du hachis (sinon le gel serait trop mou).

 -         Rajouter de l’ail coupé très fin. Rectifier l’assaisonnement. Remélanger le tout

 -         On peut déposer à la surface de fines tranches de citron, ou pour ceux qui aiment de fines tranches d’œuf dur.

 -         Mettre au réfrigérateur au moins 12 heures.

 Ce gel se découpe en cubes de taille désirée, que l’on peut manger avec un filet de vinaigre ou de la moutarde ou évidemment du raifort (…haïn).

Rachel              

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by AACCE - dans aacce
commenter cet article

commentaires