RENCONTRE avec Guy KONOPNICKI

Publié le par AACCE

L'AACCE et le FARBAND

invitent l'écrivain

 

GKonop.jpgGuy Konopnicki

au sujet de son livre

 

Le jour où de Gaulle est parti

Vendredi 1er juin

entre 18h et 20h

5 rue des Messageries Paris 9e

 

 

 

 

La rencontre sera suivie d'un apéritif hareng, cornichon, saucisson, vodka

 

Nous vous attendons nombreux !

PAF

 

 

Le jour où de Gaulle est parti *livre-Konop.jpg

de Guy Konopnicki

 

Notre ami Guy Konopnicki, romancier, essayiste, chroniqueur à Marianne, auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages, a été le témoin direct des événements du récit qu’il nous offre aujourd’hui. Responsable à l’Union des Étudiants Communistes, il a vécu du dedans les péripéties de l’année 1969.

 

S’il revient sur cet événement majeur de l’Histoire contemporaine, c’est dit-il, parce qu’à l’époque nul ne pouvait en mesurer la portée.

C’était le temps de la politique épique. Les Gaullistes et les Communistes avaient, malgré leurs combats, construit des choses ensemble après la Libération. Ils allaient disparaître ensemble absorbés par l’immense projet européen élevé au-dessus des nations.

Le 27 avril 1969, de Gaulle démissionne après l’échec au référendum. Six mois après Waldeck Rochet perd la raison et quitte la vie publique.

- Qui n’a pas lu André Malraux ne comprend pas le gaullisme, qui n’a pas lu Aragon ne sait rien du communisme français nous assure l’auteur qui reconstitue l’Histoire à l’aide de documents, essais, romans, souvenirs en reconnaissant avec Aragon que la littérature, fût-elle historique, demeure un exercice de mentir-vrai.    

Christiane Galili

Vice-présidente de l'AACCE

Chargée de la production éditoriale

* Ed. Nicolas Eybalin - Scrineo

Publié dans aacce

Commenter cet article