Qui sommes-nous ?

Publié par Georges Jeanmaire

LES ORIENTATIONS DE L’AACCE
Après plusieurs mois de réflexion et de bilan, le C.A. a mis à jour 5 idées-forces qui constituent dorénavant les orientations de l’Association des Amis de la Commission Centrale de l’Enfance (AACCE) :
1) Le référent de notre Association demeure la Commission Centrale de l’Enfance (CCE) et le travail éducatif accompli entre 1945 et 1988, auprès de nombreuses générations d’enfants, au travers des foyers, colonies et patronages. Nous voulons faire connaître et valoriser son action ainsi que celle menée par l’AACCE depuis 1990, afin d’éviter toute rupture intergénérationnelle.
2) Le travail de mémoire : Nous sommes aussi les héritiers d’une Histoire multiséculaire constituée de périodes de paix, de reconstructions et de douleurs dont la plus dramatique fut la Shoah. Celle-ci constitue un élément névralgique de notre questionnement et de notre identité. Passeurs de mémoire, nous voulons lutter contre l’oubli et contre toute forme de négationnisme, sans pour autant nous cantonner aux seules commémorations ou nous définir dans un projet mortifère. Comme survivants ou descendants de survivants, nous aspirons aussi à construire un projet porteur de devenirs.
3) La judéité renvoie au sentiment d’identité juive qui nous habite et à la manière dont nous vivons cette identité, y compris au sein du monde non-juif. Elle ne nous coupe pas par conséquent de la société française dans laquelle elle s’insère. A la fois ouverte, culturelle, laïque, la judéité dont nous sommes porteurs et acteurs, se différencie du communautarisme qui génère le repli sur le groupe. Notre inscription dans la sphère juive laïque ne peut être synonyme de fermeture aux autres. Tel est le sens même de la laïcité, au-delà de tout rituel religieux qui ne saurait nous définir. La laïcité porteuse de valeurs est à défendre. Notre judéité est accueillante, non exclusive.
4) L’humanisme implique le respect des individus et le dialogue avec les autres cultures. Il induit un engagement réel contre les discriminations, quelles qu’elles soient ; le droit à la différence élaboré dans le respect mutuel, constituant une source d’enrichissement. Nous concevons l’humanisme comme source d’épanouissement et d’émancipation afin de permettre aux hommes d’être acteurs de leur propre vie.
5) Une éthique de gauche : au-delà des valeurs humanistes et laïques qui nous animent, celles-ci doivent voir leur prolongement dans les actes. L’ancrage à gauche signifie que nous ne pouvons être en dehors des mouvements sociaux qui visent au progrès collectif, élément constitutif du progrès individuel dans une société plus équitable.
Paris, Juin 2007

ASSOCIATION des AMIS de la COMMISSION CENTRALE de l'ENFANCE (AACCE) STATUTS (Adoptés le 4 décembre 1994 et modifiés par l’Assemblée Générale du 9 décembre 2007) ARTICLE 1 : Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une Association régie par la Loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre "Les Amis de la Commission Centrale de l'Enfance". ARTICLE 2 : Cette association a pour but la préservation et la mise en valeur de toutes les archives (photos, documents, films, albums etc.) relatant les activités socio-pédagogiques menées par la Commission Centrale de l'Enfance: Maisons pour enfants de fusillés et de déportés, colonies de vacances, patronages, fêtes, expositions, kermesses... De participer à toute action au service de l'enfance et de développer les aspects culturels liés à l'identité juive laïque. ARTICLE 3 : SIEGE SOCIAL Le siège social est fixé au 14, rue de Paradis - 75010 Paris. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d'Administration, la ratification par l'Assemblée Générale sera nécessaire. ARTICLE 4 : L'Association se compose de: A/ Membres fondateurs B/ Membres d'honneur C/ Membres bienfaiteurs D/ Membres actifs ou adhérents ARTICLE 5 : LES MEMBRES  Sont membres fondateurs ceux qui ont participé à la création de l'Association.  Sont membres d'honneur ceux qui ont rendu des services signalés à l'Association. Ils sont dispensés de cotisation.  Sont membres bienfaiteurs ceux qui versent une cotisation annuelle et un don.  Sont membres actifs ou adhérents ceux qui versent annuellement une cotisation.  Le montant des cotisations et de l’abonnement à « la Lettre » (bulletin périodique de l’AACCE) est fixé chaque année par l'Assemblée Générale. ARTICLE 6 : RADIATIONS La qualité de membre se perd par la démission, le décès, la radiation prononcée par le Conseil d'Administration pour non-paiement de la cotisation ou pour motif grave, l'intéressé(e) pouvant être invité(e) par lettre recommandée à se présenter devant une commission ad hoc du Conseil d’administration. ARTICLE 7: RESSOURCES Les ressources de l'Association peuvent provenir: 1/ du montant des cotisations et des participations aux activités organisées. 2/ des subventions européennes, de l'Etat, et des Collectivités Territoriales. 3/ du résultat des propres initiatives de l'Association, étant entendu qu'elle est habilitée à recevoir un soutien financier de toute association ou personne, 4/ de donations ou legs.
1
ARTICLE 8 : IMPLANTATION L'Association pourra acquérir, prendre à bail ou en location tout bien meuble ou immeuble dont elle pourrait avoir besoin remplissant les conditions nécessaires pour son fonctionnement. ARTICLE 9 : L'Association peut coopérer avec tous les organismes poursuivant des objectifs communs. ARTICLE 10 : CONSEIL d'ADMINISTRATION L'Association est dirigée par un Conseil d’administration de 14 membres titulaires au maximum, élus pour deux ans par l'Assemblée Générale, auxquels peuvent s’ajouter des membres suppléants, élus également pour 2 ans par l’Assemblée Générale. Tous les membres du Conseil d’administration sont rééligibles. Les membres suppléants participent aux réunions du Conseil d’administration avec voix consultative. Le premier Conseil d'Administration qui suit l’Assemblée générale choisit parmi ses membres, au scrutin secret, un bureau composé de :
Un Président ou deux Co-présidents Deux Vice-présidents. Un Secrétaire Général Un Secrétaire-Adjoint Un Trésorier Un Trésorier-Adjoint
Réunions du bureau: chaque fois que nécessaire, sur convocation du Président ou des Coprésidents. ARTICLE 11 : Le Conseil d'Administration étant renouvelé chaque année par moitié, la première année, les membres sortant sont désignés par le sort. En cas de vacances, le Conseil pourvoit provisoirement à leur remplacement définitif par la plus prochaine Assemblée Générale. Les pouvoirs des membres élus prennent fin à l'époque où devait normalement expirer le mandat des membres remplacés. ARTICLE 12 : REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Le Conseil d'Administration se réunit au moins six fois par an, sur convocation du Président ou des Co-présidents, ou encore sur la demande du quart de ses membres. L’ordre du jour est fixé conjointement par le Président ou les Co-présidents, le Secrétaire général et les Viceprésidents. Les décisions sont prises à la majorité des voix; en cas d’égalité de voix, la voix du Président ou celles des Co-présidents sont prépondérantes.
Tout membre du Conseil titulaire ou suppléant qui, sans motif, n'aura pas assisté à trois réunions consécutives pourra être considéré comme démissionnaire. ARTICLE 13 : ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE L'Assemblée générale ordinaire comprend tous les membres de l'Association à quelque titre qu'ils y soient affiliés. L'Assemblée Générale ordinaire se réunit chaque année au quatrième trimestre. Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l'Association sont convoqués par les soins du secrétaire. L'ordre du jour est indiqué sur les convocations. Le Président ou les Co-présidents assistés des membres du Conseil, président l'Assemblée et exposent la situation morale de l'Association.
2
Le trésorier rend compte de sa gestion et soumet le bilan à l'approbation de l'Assemblée. Il est procédé, après épuisement de l'ordre du jour, au remplacement, par scrutin secret, des membres du Conseil sortants. Ne devront être traitées, lors de l'Assemblée Générale, que les questions soumises à l'ordre du jour.
ARTICLE 14 : ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE Si besoin est, ou sur la demande de la moitié plus un des membres inscrits, le Président ou les Co-présidents peuvent convoquer une Assemblée Générale extraordinaire, suivant les formalités prévues par l'Article 13. ARTICLE 15 : REGLEMENT INTERIEUR Un règlement intérieur peut être établi par le Conseil d'Administration qui le fait alors approuver par l'Assemblée Générale. Un règlement éventuel est destiné à fixer les divers points non prévus par les statuts, notamment ceux qui ont trait à l'administration interne de l'Association. ARTICLE 16: DUREE DE L'ASSOCIATION: illimitée. ARTICLE 17 : DISSOLUTION En cas de dissolution prononcée par les deux tiers au moins des membres présents à l'Assemblée Générale, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par celle-ci, et l'actif, s'il y a lieu, est dévolu conformément à l'article 9 de la Loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901.
Certifiés conformes.
3